Infos-Actus

Comment financer sa pompe à chaleur avec Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ?

financement pompe à chaleur avec l'éco prêt à taux zéro

Vous êtes décidé à installer une pompe à chaleur dans votre future maison ? Vous avez fait le bon choix ! Avec une pompe à chaleur, vous pouvez économiser jusqu’à 60% sur vos factures d’énergie. Une pompe à chaleur représente un achat relativement onéreux. C’est pourquoi de nombreuses aides sont à votre disposition pour financer des systèmes de chauffage plus performants et écologiques. Parmi elles, on retrouve l’Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Dans cet article, je vais vous expliquer tout ce que vous devez savoir pour obtenir l’éco-PTZ.

En quelques mots, voici comment vous y prendre :

Le financement de l’amélioration de la performance énergétique de votre maison est possible grâce à l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Ce prêt, pouvant atteindre jusqu’à 50 000 euros, ne comporte aucun taux d’intérêt et doit être souscrit auprès de votre banque. Vous pouvez bénéficier de l’éco-PTZ si vous êtes propriétaire occupant ou bailleur, y compris en copropriété, ainsi qu’aux sociétés civiles non soumises à l’impôt des sociétés. Le logement visé doit être déclaré comme résidence principale et construit depuis plus de deux ans. Vous disposez d’un délai de 3 ans après la réception des fonds pour réaliser les travaux. N’oubliez pas de faire appel à un professionnel qualifié RGE pour obtenir ce prêt.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire la suite de cet article. Bonne lecture !

Quel montant puis-je obtenir ?

Si vous envisagez de souscrire à l’éco-PTZ, sachez que vous vous engagez à réaliser vos travaux dans un délai de 3 ans après la réception des fonds. Le montant du prêt dépendra des travaux que vous souhaitez effectuer, que vous optiez pour une installation de pompe à chaleur air/eau seule ou que vous combinez plusieurs actions.

Voici un tableau récapitulatif des montants que vous pouvez obtenir : 

ype de travaux
Une action seuleBouquet de 2 travauxBouquet de 3 travauxet plusTravaux de performance énergétique globale


Montants
15 000 €25 000 €30 000 €50 000 €

Le financement est proposé de la manière suivante et la durée maximale de remboursement est de 15 ans, quel que soit le montant emprunté (20 ans pour l’éco-prêt pour des travaux de performance énergétique globale).

Comment souscrire à l’éco-prêt à taux zéro ?

L’éco-prêt à taux zéro, également appelé éco-PTZ, est un mode de financement proposé par les banques. Il s’agit d’un emprunt sans intérêt accessible à tous, sans condition de ressources. L’obtention de ce prêt est soumise à la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement. Ce prêt est destiné aux propriétaires occupants ou bailleurs, y compris en copropriété, ainsi qu’aux sociétés civiles non soumises à l’impôt des sociétés. Le logement concerné doit être construit depuis plus de deux ans et doit être déclaré comme résidence principale.

Pour bénéficier de l’éco-PTZ, vous pouvez réaliser des travaux individuellement ou effectuer un bouquet de travaux incluant plusieurs opérations, telles que le changement de chauffage, l’isolation ou le remplacement des menuiseries. Ces travaux doivent permettre d’améliorer la performance énergétique de votre logement et de réduire votre consommation d’énergie.

Il est important de noter que pour bénéficier de l’éco-PTZ, vous devez faire appel à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Financer sa pompe à chaleur et économiser jusqu’à 60% sur vos factures

1/ Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Les pompes à chaleur (PAC) sont des systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. Elles récupèrent les particules de chaleur présentes dans l’air (PAC aérothermique), dans l’eau (PAC aquathermique) ou dans le sol (PAC géothermique) pour produire de la chaleur. 

En utilisant une énergie renouvelable, gratuite et illimitée, les PAC permettent de réaliser jusqu’à 60% d’économies sur vos factures.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur est relativement simple :

  1. Les calories de chaleur sont captées par une unité extérieure
  2. Ces calories sont transférées à un fluide frigorigène qui les transforme pour atteindre la température souhaitée.
  3. La chaleur est redistribuée dans votre logement via une ou plusieurs unités intérieures ou des émetteurs de chaleur tels que des radiateurs ou un plancher chauffant.

2/ Quels sont les avantages des pompes à chaleur ?

Les pompes à chaleur sont des appareils performants et écologiques qui présentent de nombreux avantages :

  • Elles diffusent une chaleur agréable et constante dans votre logement.
  • Elles respectent l’environnement en utilisant des ressources naturelles et en ne rejetant pas de gaz à effet de serre.
  • Elles permettent des économies d’énergie allant jusqu’à 1 000 € par an pour les PAC air-eau grâce à leur excellent rendement.
  • Elles sont rentables : bien que leur coût d’achat soit élevé, elles permettent de réaliser des économies d’énergie qui permettent un retour sur investissement en quelques années seulement.
  • Elles s’installent facilement et s’adaptent à tout type d’installation de chauffage existante.

3/ Combien coûte une pompe à chaleur ?

Le prix d’une pompe à chaleur dépend du type d’équipement, de sa puissance, de sa marque et de la main-d’œuvre nécessaire à son installation. 

Voici une fourchette de prix :

  • Pour une pompe à chaleur air-air : entre 5 000 € et 11 000 €.
  • Pour une pompe à chaleur air-eau : entre 10 000 € et 16 000 €.
  • Pour une pompe à chaleur sol-eau (géothermique) : entre 14 000 € et 18 000 €.

Rassurez-vous. Il existe plusieurs aides financières disponibles pour vous aider à financer l’installation de votre future pompe à chaleur.

Quelles sont les autres aides pour financer une pompe à chaleur ?

Il existe plusieurs aides financières pour vous aider à financer l’installation d’une pompe à chaleur chez vous, en plus de l’éco-prêt à taux zéro. Voici les autres dispositifs auxquels vous pouvez prétendre :

  • La Prime « Coup de pouce chauffage » vous aide à remplacer votre vieille chaudière par un système moins énergivore.
  • Le programme MaPrimeRénov’ Sérénité de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), si vous réalisez un bouquet de travaux entraînant un gain énergétique de 35% minimum.
  • Les aides locales ou régionales : certaines mairies, préfectures ou conseils régionaux proposent des aides pour la réalisation de certains travaux, il est donc conseillé de se renseigner auprès d’eux.

Il est important de noter que vous avez la possibilité de cumuler plusieurs aides financières pour financer votre projet de rénovation énergétique. La bonne nouvelle est que la plupart des subventions peuvent être combinées, sauf dans le cas de MaPrimeRénov’ Sérénité. 

En outre, l’éco-prêt à taux zéro est compatible avec tous les dispositifs énumérés précédemment, ce qui peut vous permettre de bénéficier d’un financement supplémentaire pour votre projet.

Autres Articles

La robustesse des panneaux photovoltaïques face aux aléas climatiques

Lire l'article

La Transition du Chauffage au Fioul vers la Pompe à Chaleur : Pourquoi et Comment ?

Lire l'article

L’Énergie Solaire pour Votre Maison de 100 m² : Tout ce que Vous Devez Savoir

Lire l'article

L’énergie photovoltaïque : Mythes et réalités sur son efficacité

Lire l'article