Infos-Actus

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

pompe à chaleur fonctionnement

La pompe à chaleur est une solution de chauffage à la fois performante et écologique pour votre domicile. Elle capte des calories de l’air, de l’eau ou du sol à l’extérieur et les convertit en chaleur pour garantir un confort thermique optimal. Ce processus permet de réduire considérablement la consommation d’électricité nécessaire pour chauffer votre maison.

Bien que la plupart des pompes à chaleur fonctionnent de la même manière, elles présentent des différences dans les sources de chaleur utilisées et les systèmes de diffusion de la chaleur. Certains modèles peuvent fonctionner de manière autonome, tandis que d’autres nécessitent une connexion à un système de chauffage central.

Dans cet article, je vous explique le fonctionnement en détail d’une pompe à chaleur. A la fin, vous serez incollable sur les pompes à chaleur. Bonne lecture !

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Fonctionnement d’une pompe à chaleur en 4 étapes : 

  1. Les calories de la source d’énergie (air, eau ou sol) sont absorbées par l’évaporateur et transférées au liquide caloporteur.
  2. Le liquide change d’état et devient un gaz chaud sous l’action du compresseur.
  3. La chaleur est libérée du gaz dans le condenseur, où il redevient liquide.
  4. Enfin, le détendeur fait baisser la température et la pression du fluide frigorigène diminue pour retrouver son niveau initial. Le cycle recommence ainsi.

Schéma de fonctionnement d’une pompe à chaleur :

Schéma de fonctionnement d'une pompe à chaleur

Pour fonctionner, une pompe à chaleur a besoin d’un espace suffisant à l’extérieur de l’habitation pour accueillir l’unité extérieure qui capte les calories. À l’intérieur, l’habitation sera équipée d’une ou plusieurs unités intérieures pour diffuser la chaleur, selon la version choisie (mono ou multisplit). 

L’utilisation d’une ressource naturelle et gratuite permet de réaliser des économies d’énergie, cependant, en cas de températures très basses, un chauffage d’appoint peut être nécessaire. 

De plus, certaines pompes à chaleur peuvent fonctionner à l’envers pour abaisser la température en été, en absorbant les calories dans la maison puis en les rejetant dehors. On les appelle des pompes à chaleur réversibles, et elles offrent un rafraîchissement agréable pendant les mois chauds.

Pompe à chaleur et chauffage : le fonctionnement complet

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur, qui se distinguent principalement par la ressource naturelle utilisée. La pompe à chaleur géothermique puise les calories du sol, tandis que le modèle aérothermique utilise celles de l’air. La PAC aqua-thermique récupère ses calories dans l’eau. L’utilisation de ces ressources renouvelables permet de réaliser des économies d’énergie. Un deuxième critère de distinction concerne les modèles aérothermiques, qui se différencient selon la méthode employée pour augmenter la température à l’intérieur de la maison.

Fonctionnement PAC Air-eau

La pompe à chaleur aérothermique air/eau est un système de chauffage central qui peut être soit monobloc, soit bi-bloc. Elle utilise l’énergie thermique du fluide frigorigène pour augmenter la température du liquide circulant dans le réseau de chauffage. Selon la gamme, elle peut également fournir de l’eau chaude sanitaire pour votre logement en plus de la fonction chauffage.

Fonctionnement PAC air-air

La pompe à chaleur air/air, communément appelée climatisation réversible, est un système qui permet de chauffer et de rafraîchir votre domicile. Elle fonctionne en renvoyant de l’air chaud à travers une unité intérieure, et est disponible en version « multisplit » lorsque plusieurs modules de diffusion sont utilisés. Les émetteurs d’air chaud peuvent prendre la forme de consoles murales, de cassettes ou de gaines encastrables, par exemple.

Quel type de pompe à chaleur choisir pour son chauffage ?

Avant toute installation de chauffage, il est recommandé de réaliser un bilan thermique pour garantir une performance optimale de votre pompe à chaleur aérothermique. Ce bilan permettra de déterminer la puissance requise en fonction de l’isolation de votre maison et du niveau de confort souhaité. Il est important de noter que si votre habitation est mal isolée, il peut être nécessaire d’envisager des travaux d’isolation en amont, car une pompe à chaleur ne sera pas suffisamment efficace pour compenser les pertes de chaleur liées à une mauvaise isolation thermique.

Lorsque vous choisissez une pompe à chaleur, il est important de prendre en compte le coefficient de performance (COP). Le COP mesure le ratio entre la quantité d’énergie thermique produite et l’énergie électrique consommée. En considérant le COP, vous pourrez trouver la pompe à chaleur aérothermique la plus adaptée à votre projet de chauffage.

En fin de compte, il existe diverses incitations financières pour remplacer une installation de chauffage vétuste par un équipement écologique. Par exemple, Ma Prime Rénov’ encourage l’acquisition de dispositifs utilisant des sources d’énergie renouvelables. Cette aide financière est destinée aux ménages modestes et remplace l’ancien crédit d’impôt. Chez IZI by EDF, nous vous informerons sur les différents programmes en vigueur qui correspondent à votre projet de pompe à chaleur et vous guiderons dans le choix de l’équipement le plus approprié.

Autres Articles

La robustesse des panneaux photovoltaïques face aux aléas climatiques

Lire l'article

La Transition du Chauffage au Fioul vers la Pompe à Chaleur : Pourquoi et Comment ?

Lire l'article

L’Énergie Solaire pour Votre Maison de 100 m² : Tout ce que Vous Devez Savoir

Lire l'article

L’énergie photovoltaïque : Mythes et réalités sur son efficacité

Lire l'article